Institut d'échanges interculturels

Institut d'
échanges
interculturels

 

Initier les enfants défavorisés à la lecture et les aider à acquérir leurs premiers livres neufs.

 

Projet en Afghanistan

Afin de combler le manque dramatique de livres pour enfants en Afghanistan, nous avons créé des partenariats pour distribuer des ouvrages à des écoles, à des orphelinats et à des bibliothèques de tout le pays.

Comme toujours, la réussite de cette entreprise dépend de votre générosité. Avec votre aide, nous pouvons, à moindre coût, faire don d'ouvrages à des milliers d'enfants méritants, par l'intermédiaire de partenaires à but non lucratif oeuvrant pour la promotion de la littératie .

Pourquoi l'alphabétisation représente une si grande nécessité en Afghanistan et pourquoi elle dépend de vous.

Premier coup dur : une génération perdue pour la société civile dans le combat contre les soviétiques après leur invasion. Deuxième coup dur : une économie et un système éducatif anéantis par les talibans. Troisième coup dur ? Le sacrifice d'une nouvelle génération d'enfants afghans, cette fois en raison de la pauvreté et de l'analphabétisme. Si les pays qui en ont les moyens n'offrent pas leur aide...

La situation en Afghanistan est déplorable. Il est primordial d'alphabétiser les enfants afghans afin d'assurer l'avenir de leur pays et, par conséquent, la stabilité et la prospérité de cette région du monde. A mi-parcours de la Décennie des Nations Unies pour l'alphabétisation (2003-2012), le taux d'alphabétisation générale en Afghanistan ne dépasse pourtant pas 29%. De plus, seulement 40% des filles sont scolarisées.

Comme dans chaque pays, l'alphabétisation est essentielle au développement des nombreuses compétences nécessaires à la nouvelle génération pour survivre et s'intégrer dans le monde moderne. C'est d'autant plus vrai lorsqu'un pays et sa population ont été décimés. Après des décennies de guerre, 43% de la population afghane est âgée de moins de 15 ans (au Canada, les chiffres indiquent 17% pour cette classe d'âge), données auxquelles il faut associer un taux de mortalité infantile 30 fois plus élevé que celui du Canada. Le futur de leur pays est entre les mains de cette génération d'enfants afghans,qui se trouvent dans une terrible misère et doivent affronter des obstacles presque insurmontables...

haut de page
Le programme Share Literacy Afghanistan

Afin de combattre cette crise de l'alphabétisation, l'IEI s'est associé à l'Institut pour l'Etude de la Connaissance humaine (ISHK). L'ISHK est un organisme de bienfaisance basé aux Etats-Unis et éditeur à but non lucratif de Hoopoe Books. Chacune des oeuvres rassemblées par l'écrivain afghan Idries Shah propose une histoire-enseignement remarquable (Teaching-Story™) que l'on raconte depuis plus de 1000 ans en Afghanistan, autour d'un feu de camp ou à la lumière des bougies. Le ministère de l'Education afghan a officiellement autorisé l'ISHK à fournir des titres bilingues en dari et en pachtou, en vue de les distribuer dans les écoles, les orphelinats et les bibliothèques de tout le pays. (http://www.ishkbooks.com/childrens_literacy.html#afghan)

L'ISHK a accordé à l'IEI le droit de publier et de diffuser des traductions de l'un de ces ouvrages, Le garçon intelligent et le terrible animal dangereux. Nous voulons fournir à un maximum d'enfants leurs livres bien à eux. Pour au moins 95% des enfants afghans, il s'agira sans aucun doute du premier qu'ils posséderont —et leurs grands-parents pourraient bien y retrouver certains contes de leur propre enfance. Nous espérons que consigner ces histoires dans des livres permettra de construire une passerelle vers l'alphabétisation et de constituer un héritage pour les jeunes Afghans et leur avenir.


haut de page
Pourquoi les Canadiens devraient soutenir Share Literacy Afghanistan
  • Parce que, à l'inverse de nombreuses personnes, nous pouvons apporter notre aide : les Canadiens vivent dans une telle abondance et peuvent si facilement aider ceux qui luttent contre la pauvreté et l'analphabétisme à reconstruire leur vie et leur pays.
  • Parce que les troupes canadiennes sont en première ligne, luttent et meurent en Afghanistan, et que de chez nous, nous avons une dette envers ces hommes et ces femmes et nous leur serons à jamais redevables. Nous pouvons contribuer à ce que l'aboutissement en Afghanistan soit à la hauteur de cette perte.
  • Parce que l'alphabétisation est essentielle à la reconstruction d'un pays dévasté.
  • Au cours des deux prochaines années, nous espérons faire don de 300 000 livres aux enfants en Afghanistan. En faisant un don fiscalement déductible, vous assurerez la réussite de cette entreprise. Adressez votre chèque à l'odre de l'IEI, en précisant que vous soutenez le programme "Share Literacy Afghanistan", ou faites un don sur Canada Helps.
 
Le Garçon sans  nom en dari/pachtoune
La traduction en dari/pachtoune de Le garçon sans nom d'Idries Shah

Faites un don dès maintenant en vous connectant sur CanadaHelps.org!\

Au cours des deux prochaines années, nous espérons faire don de 100 000 livres aux enfants en Afghanistan.


Nous avons besoin de votre aide pour récolter des fonds et financer nos projets.