Institut d'échanges interculturels

Institut d'
échanges
interculturels

 

Initier les enfants défavorisés à la lecture et les aider à acquérir leurs premiers livres neufs.

 

À propos de l'IEI

L’Institut d'échanges interculturels (IEI)/ The Institute for Cross-cultural Exchange (ICE) est un organisme de bienfaisance (no 86260 1077 R0001) qui se consacre à promouvoir l'éducation interculturelle. Sa mission est d’encourager la découverte d’autres cultures et de promouvoir une bonne entente entre elles. Actuellement, notre objectif principal est de distribuer gratuitement des contes illustrés provenant du Moyen-Orient et d'Asie centrale. Ces dons d'ouvrages de grande qualité sont destinés à des programmes d'alphabétisation d'enfants en difficulté.

Les gestionnaires et le personnel de l'IEI sont tous bénévoles, ce qui signifie que 95% des dons versés sont utilisés pour l'impression des livres et pour les faire parvenir aux enfants défavorisés.

Historique

Afin de faire face à la crise d’analphabétisme que traverse le Canada, ainsi qu’aux mises en garde répétées d’éducateurs et de psychologues sur le rôle essentiel que joue la lecture dans le développement de l’enfant, les bénévoles de l’IEI ont effectué une enquête sur les programmes d’alphabétisation canadiens destinés aux familles et aux enfants.

Nous nous sommes aperçus que les programmes d’alphabétisation destinés aux enfants défavorisés manquaient, et manquent toujours cruellement de livres de bonne qualité. Ces programmes seraient pourtant en mesure de distribuer 50 000 livres au total chaque année à des enfants qui, faute de quoi, n’auraient jamais la chance de posséder un livre bien à eux.

Une femme et son enfant lisent ensembleAu cours de notre enquête, l'éditeur Hoopoe Books a retenu notre attention. Hoopoe est une maison d’édition à but non lucratif qui se consacre au progrès de l’alphabétisation auprès des enfants. Après seulement 5 ans d’existence, ils avaient déjà distribué plus de 10 000 livres dans le cadre de programmes d’alphabétisation aux États-Unis. Leurs contes populaires en provenance du Moyen-Orient et de l’Asie centrale, richement illustrés, correspondaient parfaitement aux aspirations interculturelles et éducatives de l’IEI. Les organismes canadiens œuvrant pour l’alphabétisation ont tous célébré leur qualité et le message qu’ils véhiculent.

Grâce à ses livres présentant ces qualités rares, à son expérience auprès de programmes d’alphabétisation et à son engagement à vendre ses ouvrages à l’IEI à prix coûtant, l'éditeur Hoopoe books nous semblait être le partenaire par excellence. Cette association entre l’IEI et Hoopoe a rendu possible la distribution de milliers de livres à des enfants canadiens en difficulté.

haut de page
La crise de l'alphabétisme au Canada

Savoir lire est indispensable pour réussir dans presque tous les aspects de la vie. Cette aptitude fait la différence entre échec et réussite, non seulement dans le cadre du travail, désormais high-tech et extrêmement compétitif, mais aussi dans toutes les petites choses de la vie comme conduire, magasiner, ou encore prendre ou administrer des médicaments.

L’alphabétisation est une priorité du gouvernement canadien pour des raisons de santé, de bien-être et de prospérité. Une étude de 2004 a démontré que si le taux d'alphabétisation progressait de seulement 1%, le PIB du pays connaîtrait une augmentation durable de 1,5% (Coulombe, Tremblay and Marchand, 2004)

Malheureusement, l’analphabétisme est fortement répandu à travers tout le Canada, en particulier au sein des populations défavorisées.

Plus d’1 million d’enfants canadiens, soit près d’un enfant sur six, vivent sous le seuil de pauvreté. (Publications du Conseil National du Bien-être Social: Profil de la pauvreté, 2001)

  • 42% des canadiens âgés d'entre 16 et 65 ans n’ont pas atteint le niveau d’alphabétisation nécessaire à leur épanouissement dans la société moderne.*
  • 15% des canadiens vivent avec un niveau d’alphabétisation quasi-nul.*

* Ces statistiques n’ont pas évolué depuis 10 ans. Enquête sur la littératie et les compétences des adultes menée par le gouvernement canadien, le centre national américain de statistiques sur l’éducation et l’OCDE, 2003.


Pauvreté et alphabétisation des familles

L’apprentissage de la lecture dans la petite enfance constitue la base de tous les apprentissages futurs. La période entre zéro et huit ans est primordiale pour "fixer" les piliers de l’alphabétisation. Ces aptitudes précoces serviront à former la structure cérébrale qui à son tour déterminera notre façon de penser, d’apprendre, d’agir et de faire face aux épreuves tout au long de notre vie. Notes

Un nombre préoccupant d’enfants canadiens issus de familles à faibles revenus entrent à l’école sans ces bases indispensables pour réussir. Ils démarrent avec beaucoup moins de vocabulaire, de connaissances en lecture, en mathématiques et moins d’aptitudes sociales que leurs camarades issus de la classe moyenne. Ces écarts dans les aptitudes des enfants, imputables à des facteurs socio-économiques, commencent dès 5 ans à la maternelle et perdurent tout au long de leur développement. Notes

Les enfants issus de familles à faibles revenus entrent à l’école avec un retard qu’ils ne rattraperont jamais.

  • Les enfants canadiens n’ayant jamais connu de problèmes financiers surpassent largement les enfants défavorisés en lecture, en écriture, en science et en mathématiques. Notes
  • L’abandon scolaire est deux fois plus élevé chez les canadiens issus de familles à faibles revenus que chez leurs camarades de la classe moyenne. Notes
  • Selon le ministère américain de l’éducation, 61% des familles à faibles revenus ne possèdent aucun livre pour leurs enfants à la maison.** L’absence d’accès aux livres est une cause reconnue d’analphabétisme chez les enfants.
  • Les dernières recherches montrent encore que dans la plupart des cas, les enfants de parents analphabètes partagent avec eux cet héritage de difficultés scolaires, économiques et sociales. Notes

**Il n’existe pas de statistiques canadiennes disponibles à ce sujet.

haut de page
Faire face à la crise

Faire en sorte que les enfants aient des livres à la maison est l’un des moyens les plus efficaces de faire progresser l’alphabétisme.

  • Si les Canadiens accordaient suffisamment d’importance à la nécessité d’avoir des livres à la maison, plus d’enfants brilleraient à l’école, et dans la vie. (Globe and Mail, December 31, 2004)
  • Offrir des livres aux enfants constitue une façon simple, efficace et abordable de faire progresser l’alphabétisation.(Literacy Promotion in Pediatrics, High & LaGasse, 1999)
  • Parmi les caractéristiques familiales associées à l'alphabétisation, le contexte socio-économique et le nombre de livres dont la famille dispose sont des facteurs qui conditionnent le succès de l’apprentissage de la lecture. . (OCDE, Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), 2000)

Pour de plus amples informations sur l’alphabétisation, la littératie et les actions entreprises, visitez notre page de liens.

haut de page
Pourquoi avoir choisi Hoopoe Books

Les enfants sont potentiellement les principaux bénéficiaires des nouvelles découvertes en matière d'apprentissage et de développement des aptitudes intellectuelles. Connaitre le fonctionnement de notre système de représentation sensorielle, savoir ce qui capte notre attention et ce qui influence notre perception, évaluer notre sensibilité au conditionnement et l’importance des aptitudes à la lecture et au langage…tous ces facteurs ont d’énormes incidences quand il s’agit de perfectionner l’éducation des enfants.

De plus en plus d’éducateurs s’accordent à dire que les enfants ont besoin d’un certain soutien, de certaines influences et expériences qui leur permettront de développer une plus grande souplesse d’esprit, un éventail de réactions plus étendu face aux stimuli émotionnels ainsi qu’une meilleure connaissance de soi. Peu de livres apportant ces bienfaits sont actuellement mis à la disposition des enfants.

Les histoires-enseignements recueillies et contées par Idries Shah et éditées par Hoopoe Books connaissent un succès grandissant auprès des éducateurs en raison de leur impact unique et efficace sur le développement des capacités de lecture, de réflexion et du langage.

Nées des traditions de conteurs d’Afghanistan, d’Asie Centrale et du Moyen-Orient, ces histoires- enseignement sont conçues, un peu comme la poésie, pour activer des mécanismes de réflexion contextuelle associés au côté droit du cerveau. Elles permettent d’entrevoir la culture et la littérature ancestrales et hautes en couleurs de cette région à une époque où nous en avons bien besoin. L’universalité des thèmes abordés aide les enfants à gérer leurs problèmes : comment vaincre ses peurs, surmonter les obstacles, avoir confiance en soi, trouver des solutions pacifiques, poursuivre ses rêves et aspirations…

Ces histoires richement illustrées ont de grandes répercussions sur les enfants. Elles encouragent l’amour de la littérature, qui leur sera bénéfique tout au long de leur vie.

Les éditeurs Hoopoe Books ont un savoir-faire éprouvé dans le domaine de l’alphabétisation : des milliers de livres et de guides ont été distribués aux enfants, aux parents et aux éducateurs de programmes d’alphabétisation émérites des États de l’Indiana, du Michigan, de New York, du Connecticut, du Texas et de Floride. De plus, Hoopoe met à disposition des supports pédagogiques téléchargeables gratuitement et élaborés par des éducateurs professionnels  

Sans oublier le caractère singulier d’ISHK/Hoopoe Books : un organisme à but non lucratif géré presque exclusivement par des bénévoles, chargés d’une mission éducative et prêts à éditer des livres de grande qualité à prix coûtant.  

Pour plus d'informations :
Library Media Connection review: “Stories with Something Extra: A Literary Treasure from Afghanistan”
“Teaching Stories and the Brain”
Hoopoe Books: www.hoopoekids.com
Institut pour l'Etude de la Connaissance humaine: ISHK

Achetez les livres pour enfants Hoopoe Books sur Amazon.ca ou sur Chapters-Indigo et l'IEI recevra une partie du produit de la vente.

haut de page
Conseil d'administration

David Cottle, Responsable National et président de l’IEI, est diplômé de géologie appliquée depuis 1982. Il vit à Calgary et travaille dans l’industrie du pétrole où il a occupé des postes de technicien, de superviseur et de directeur. Son penchant pour l’anthropologie culturelle et son travail avec les représentants des Premières Nations l’ont amené à aider encore plus d’enfants à triompher de l’analphabétisme.

Michael Gintowt, Conseiller des programmes, est titulaire d'une maitrise en neurobiologie comportementale. Depuis 1989, il exerce la profession de psychologue auprès des enfants et des jeunes, préférant le milieu communautaire pour développer des mesures de prévention et des stratégies d’interventions préventives. En 1996, il se consacre aux Premières Nations, offrant des services thérapeutiques et s’initiant à la vision du monde enrichissante des aborigènes. Il devient ensuite fonctionnaire en 2001 en tant que superviseur d’une équipe œuvrant pour la santé mentale des enfants et des jeunes.

Andrew Boden, Directeur et vice-président de l’IEI, est chercheur au bureau de développement de l’université Simon Fraser. Monsieur Boden est également un auteur de poèmes et d’histoires, édités au Canada, aux États-Unis et en Inde. Il est diplômé de philosophie.

Aubrey Davis, Directeur et secrétaire général de l’IEI, est un auteur et conteur torontois diplômé de maîtrise en Sciences de l'éducation et Psychologie des adultes. Conteur vedette de nombreux festivals et conférences au Canada, il a raconté ses histoires à la télévision et à la radio nationales. Il a dirigé et animé des ateliers de narration au Canada et aux Etats-Unis. Ancien professeur, il a élaboré son propre programme d’apprentissage du langage destiné aux enfants du primaire et aux enfants en difficulté en s’appuyant sur les contes et la narration d’histoires. Son dernier livre, Bagels from Benny, a remporté le prix Sydney Taylor, le prix canadien du livre juif dans la catégorie littérature enfantine, ainsi que la seconde place du prix du livre Mr. Christies.

haut de page
 

Jeune fille lisant un livre


Garçon et fille lisant un livre